À moins d’être un fin connaisseur des concepts de WordPress au niveau de la hiérarchie des templates et du fonctionnement général d’un thème, il est souvent difficile pour un néophyte de manipuler les fichiers principaux utilisés par le CMS pour y inclure du code qui va afficher du contenu sur les différentes pages de son blog à un endroit bien déterminé : accueil, article, page, page de catégories, archives, etc.
Avec l’extension Code Insert Manager on va se faciliter grandement la vie si on n’est pas un grand spécialiste de la Boucle WordPress (Loop) ou lorsqu’on est un peu effrayé par des manipulations à effectuer sans filet. Les connaisseurs pourront aussi utiliser cette extension qui évite de modifier les fichiers de son thème ou de passer par un thème enfant essentiel quand on ne veut pas recommencer tout son travail de personnalisation lorsque le thème est mis à jour par son auteur.
Code Insert Manager permet d’insérer du code HTML, CSS, JavaScript et PHP pour qu’il s’exécute à des endroits bien précis de son thème. Pour inclure des encarts pulicaires, des boutons de partage sur les réseaux sociaux, etc., l’extension pas mal de possibilités :

wordpress-code-insert-manager

  • Ajout de code dans le Header
  • Ajout de code dans le Footer
  • Ajout de code avant la Boucle principale de WordPress (Loop)
  • Ajout de code après la Boucle principale de WordPress (Loop)
  • Ajout de code avant le contenu
  • Ajout de code après le contenu
  • Ajout manuel
  • Création de shortcode

Des filtres permettent aussi de choisir la portée du code que l’on souhaite insérer : sélection des pages où il doit s’exécuter, exclusion des pages où le code ne doit pas être exécuté, choix des catégories, des mots-clés, etc. où le code doit être pris en compte.
Une option intéressante permet également d’affecter un ordre de priorité au code inséré quand plusieurs codes doivent s’exécuter au même niveau du thème. Cela permet d’afficher le contenu dans l’ordre que l’on souhaite sur les pages concernées.
Pour plus de facilité, les différents codes que l’on insère sont tous accessibles et centralisés depuis un tableau de bord de gestion permettant leur création (nom, description, code à exécuter, emplacement, priorité…) avec la possibilité d’activer ou de désactiver chacun d’entre eux ou de les supprimer quand ils sont devenus inutiles.
L’extension fonctionne comme annoncé. Il faudra cependant faire attention aux performances générales de son blog si trop de codes venaient à être exécutés en passant par ce système. L’interface de l’extension a été traduite en français. Elle fonctionne correctement avec la version 3.7.1 de WordPress.

Source : Code Insert Manager

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland