La perception des couleurs, différences Hommes/Femmes

C’est bien connu les femmes sont des êtres délicats alors que les hommes sont des rustres mal dégrossis. D’un côté la sensibilité et de l’autre la grossièreté à l’état pur qui sied à l’homme des cavernes ou au sportif qui se ridiculise sur les stades et partout ailleurs où il peut exercer ses singeries et autres pitreries.

Les premières connaissent le sens du mot nuance alors que pour les seconds ce terme ne fait pas partie de leur vocabulaire. On n’est pas très loin du cliché de la Belle et la Bête.

Pour preuve la perception des couleurs qui est beaucoup plus développée chez les femmes que chez les hommes.

Cette différence est à l’origine de nombreuses disputes dans les couples dès qu’il s’agit de nommer correctement les couleurs comme il se doit. En fait les femmes et les hommes ne voient pas le monde de la même façon.

Alors que la gent féminine percevra des dizaines voir des centaines de teintes différentes, l’homme être primitif sera tout au plus capable de distinguer au mieux 5 à 6 couleurs de base : le rouge, le rose, l’orange, le jaune, le vert, le bleu et le violet pour les spécimens masculins les plus évolués. Et encore, il n’est pas certain que l’orange soit réellement reconnu en tant que couleur.

D’après des études scientifiques de haute volée, il faut bien que tout le monde s’occupe, l’œil humain est capable de distinguer environ 2 millions de couleurs différentes.

perception-couleurs-homme-femme

Certains individus favorisés par la nature sont à même de distinguer jusqu’à 100 millions de couleurs. Ces personnes sont des tétrachromates. Elles ont quatre types de cônes de perception des couleurs. Ce sont la plupart du temps des femmes. Ce phénomène génétique concerne environ 1 % des femmes.

En général les humains sont trichromates (sauf les daltoniens) : leur rétine comporte trois types de cônes, des photorécepteurs qui sont sensibles au rouge, au vert et au bleu. Chaque cône distingue environ 100 nuances par couleur, ce qui représente 1 000 000 de couleurs différentes (100 x 100 x 100).

C’est bien entendu une moyenne, tous les individus ne sont pas logés à la même enseigne et bien évidemment toutes ces couleurs ne possèdent pas de nom en particulier.

Il s’agit la plupart du temps de différences très subtiles que peu de gens sont capables de percevoir et quand c’est le cas, ce sont souvent les femmes qui arrivent à les distinguer.

L’homme semble plus doué pour détecter les objets en mouvement que les différences de teintes d’une couleur qui sont l’apanage des femmes.

Donc Mesdames pas la peine de parler couleurs avec un homme, c’est complètement inutile.

Les nuances de couleur telles que banane, abricot, saumon, citron, turquoise, fuchsia… n’existent que dans votre esprit féminin.

Publicités

3 réflexions au sujet de “La perception des couleurs, différences Hommes/Femmes

  1. Pas sûr, il me semble que c’est le chromosome X qui est porteur des cônes, nécessaires à la vision des couleurs

  2. Merci pour ces précisions. La différence de perception est bien entendu culturelle.

  3. LoL je ne sais pas d’où sort cette info

    La nature nous as pourvu de cônes de capteur de couleur R V et B dans des quantités différentes chez chaque individu
    Nous ne captons donc pas la même quantité de lumière réfléchie dans des proportions égales selon la fréquence des couleurs, la différenciation se fait au niveau de l’individu pas au niveau des sexes !!!

    Cependant pour te rejoindre, je n’ai pas l’éducation nécéssaire pour faire la différence entre un bleu Majorelle et un bleu Outremer, à mon avis la différence est plutôt là ;)

Les commentaires sont fermés.