Google a récemment déployé une nouvelle mouture de son outil de cartographie en ligne Google Maps. Il s’agit essentiellement de modifications de l’interface, mais pour certaines fonctionnalités, il faut tâtonner un peu pour s’y retrouver. C’est le cas pour la fonction permettant de partager une carte ou un itinéraire avec des contacts pour les guider vers un endroit, matérialiser une adresse ou un lieu sur une carte, etc.
Depuis Google Maps, on affiche sur la carte l’endroit souhaité en cliquant sur un point quelconque (certains lieux sont clairement identifiés) ou on demande le tracé d’un itinéraire dans le menu qui est accessible en haut à gauche de la fenêtre (des options sont prévues pour indiquer le mode de déplacement : en voiture, en transport en commun, à pied, en vélo, en avion ; on peut même afficher l’aperçu de l’itinéraire dans Google Street View en cliquant sur le lien Aperçu), en cliquant sur la minuscule icône en forme de roue dentée en bas à droite de la fenêtre, on accède à un menu permettant entre autres de partager et d’intégrer la carte affichée à l’écran. Depuis la fenêtre qui s’affiche, on a d’une part la possibilité de Partager le lien de la carte (ou de l’itinéraire) en récupérant le lien par copier-coller. Une URL abrégée s’obtient en cochant la case URL abrégée ce qui a pour effet de produire une URL très courte (raccourcie par le service goo.gl ; Google URL Shortener) à la place d’une adresse à rallonge pas très esthétique à présenter sur une page Web.
D’autre part, en allant sur l’onglet Intégrer la carte, on accède cette fois à la fonctionnalité pour récupérer le code d’intégration de la carte pour l’afficher sur une page Web en copiant le code affiché en haut de la fenêtre. La taille de la carte se change dans le menu où les choix Petite, Moyenne, Grande ou Taille personnalisée sont autorisés.

google-maps-partager

Les manipulations à effectuer sont à la portée de tous, elles se réalisent en quelques clics de souris et cette facilité devrait encore conforter Google dans un domaine où la concurrence a été écrasée.

Source : Support Google

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland