Je présente régulièrement des outils spécifiques pour analyser son compte Twitter. L’inconvénient c’est que ces applications sont multiples et que leur durée de vie est souvent très courte.

twitter-social-bro

Depuis quelques jours, j’utilise Social Bro sous la forme d’une application pour Chrome qui réunit sous une même interface un outil complet d’analyse de ses followers sur Twitter. L’application est aussi déclinée en version desktop pour Windows, Mac et Linux.

Les options étant très nombreuses, l’interface est un peu surchargée, mais l’avantage c’est que l’outil se veut complet.

L’application est malheureusement en anglais, il faudra tâtonner un peu pour l’exploiter au mieux.

Caractéristiques principales de Social Bro :

  • Affichage des followers sur une carte géographique
  • Localisation des followers
  • Gestion des listes : copie de listes d’un compte à un autre, création de listes à partir de fichiers texte, nuages de mots des listes
  • Utilisateurs influents
  • Sauvegarde des followers en local
  • Identification des personnes qui ne vous suivent pas, celles que vous ne suivez pas…
  • Envoi de messages
  • Outil d’Unfollow : comptes inactifs, spammers…
  • Follows et Unfollows récents
  • Détermination du meilleur moment pour tweeter
  • Graphiques
  • Recherche
  • Tri
  • Filtres : ancienneté du compte, inactivité, tweets par jour, date du dernier tweet, ration followers/following, listé, nb de followers, nb de following, langue, comptes vérifiés, avatars personnalisés, profil privé et public, urls personnalisées…

Toutes les fonctionnalités de Social Bro sont accessibles depuis le tableau de bord (Dashboard). Une bulle d’aide explique sommairement leur rôle.

Sur le côté gauche de l’écran des filtres permettent d’affiner les résultats et d’effectuer des recherches.

A première vue, c’est un peu effrayant, mais l’outil permet une grande liberté d’action avec pour finalité d’analyser et de nettoyer son compte Twitter.

Source : Social Bro

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland