Online Image Optimizer est un outil en ligne qui permet d’optimiser le temps de chargement des images pour qu’elles s’affichent plus rapidement sur votre blog ou site Web en y appliquant une compression plus ou moins importante. L’application reconnaît les images de types GIF, JPEG et PNG.

Online-image-optimizer

A partir d’une image que l’on télécharge sur le site (d’une taille maximum de 300 Ko) ou pour laquelle on indique une URL, on obtient plusieurs versions de cette image avec des taux de compression différents. Plus la compression est importante plus le rendu de l’image est dégradé, à vous de trouver le bon compromis entre la qualité d’une image et son poids en octets. On peut facilement obtenir des gains de taille de fichier de près de 50% sans pour autant nuire à la qualité de l’affichage qui devient de plus en plus en plus pixelisé avec des taux plus importants. Le but est d’obtenir des images de poids modeste pour qu’elles s’affichent plus rapidement, sachant que les temps de chargement trop longs pour une page font fuir les visiteurs et déplaisent aux robots d’exploration des moteurs de recherche qui prennent en compte le temps de chargement d’une page dans leurs analyses pour les classer dans les résultats de recherche. L’optimisation des pages Web étant importante il n’est pas futile de s’intéresser aux outils permettant de gagner quelques précieuse millisecondes.

Voici ce que cela donne sur un exemple.

Ci-dessous une image sans optimisation que je passe à la moulinette sur Online Image Optimizer. La taille initiale du fichier est de 47.8 Ko. Cocher la case Show all result pour afficher toutes les possibilités de compression.

franchouillard_100

Image originale

Les qualités obtenues sont classées de 90 à 10, du maximum au minimum de compression.

Pour les qualités 90 et 80, il n’y aucun gain mais une augmentation de la taille du fichier, +25% et +10%.

A partir de la qualité 70, on gagne 1% sur la taille de l’image ce qui est négligeable.

Pour la qualité 60, le gain est de 8% et la taille du fichier passe à 43.5 Ko. On ne perçoit pas de dégradations sur l’image sauf à y regarder de très très près.

franchouillard_60

Qualité 60

Pour la qualité 50, le gain est de 14% et le poids du fichier est maintenant de 40.7 Ko.

franchouillard_50

Qualité 50

Pour la qualité 40, le gain est de 38% et le poids du fichier passe à 29.2 Ko.

franchouillard_40

Qualité 40

Pour la qualité 30, le gain est de 47% et le poids du fichier est de 25 Ko. La qualité se dégrade mais c’est encore acceptable pour de la publication sur un site Web.

franchouillard_30

Qualité 30

Pour la qualité 20, le gain est de 60% et le poids de fichier est de 18.8 Ko.

franchouillard_20

Qualité 20

Enfin, pour la qualité 10 le gain est de 75% et le poids du fichier est maintenant de 11.9 Ko mais l’image est fortement dégradée.

franchouillard_10

Qualité 10

On le voit, la compression permet de gagner pas mal de Ko, il conviendra de choisir visuellement la version de l’image qui subit le moins de compression afin ne pas nuire au confort visuel de vos lecteurs.

A noter que Online Image Optimizer permet aussi de convertir les fichiers images entre les différents formats gérés, GIF, JPEG et PNG ce qui peut aussi faire gagner quelques octets selon les circonstances.

Source – Online Image Optimizer

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland