Mettre des images pour illustrer son blog c’est important mais il faut veiller à ce qu’elles ne soient pas trop lourdes, car d’une part un temps de chargement trop long va faire fuir vos visiteurs et d’autre part vous faire pénaliser par les algorithmes savants de Google.

illustration-optimisation-image

Le truc c’est que plus on compresse une image plus sa qualité se dégrade ce qui donne un résultat visuel souvent déplorable car trop pixelisé si on abuse un peu trop sur le taux de compression. Il y a un juste milieu à trouver entre qualité et nombre d’octets.

Kraken est un service en ligne de compression d’images qui annonce conserver leur qualité tout en les compressant suffisamment pour gagner sur leur poids et donc sur le temps de chargement.

kraken-compression-image

L’application fonctionne par glisser déposer d’une ou plusieurs images ou plus classiquement par sélection via un dialogue de chargement. On peut aussi copier coller une série d’Urls d’accès aux images se trouvant sur le Web en cliquant en haut sur le bouton Paster. Cliquer sur Uploader pour revenir sur l’onglet de sélection. Les images aux formats JPEG et PNG sont acceptées. La taille par image est limitée à 1 Mo, le traitement par lot autorise un maximum de 20 images à la fois.

Deux modes de compressions sont prévus, Advanced et Extreme. Le premier est le mode d’optimisation standard à utiliser de préférence. Le mode Extreme est plus lent mais permet d’obtenir une meilleure optimisation sans toutefois sacrifier la qualité.

Après l’optimisation on peut récupérer les images optimisées individuellement ou télécharger une archive zip qui les contient toutes.

Les tests que j’ai effectués sont assez significatifs par rapport à des logiciels de compression classiques avec un gain supplémentaire entre 10 et 15% sans dégradation visible. Le seul inconvénient étant de devoir passer par un service en ligne ce qui ralentit les opérations puisqu’il faut d’abord uploader les images sur le service pour ensuite les downloader.

Source : Kraken

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland