J’ai déjà présenté des outils pour fabriquer des images de nuages de mots comme Wordle ou Tagul.

nuage-mot-image

Typo Effect est de la même famille, mais est plutôt spécialisé sur la génération de nuages de mots reproduisant les formes et l’apparence d’une image de son choix ce qui donne un effet très original au nuage de mots qu’on obtient.

C’est une application en ligne gratuite permettant soit la création d’un nuage de mots sur une image (Create WordCloud Image), soit de faire de l’ASCII Art à partir d’une image (Create Row Text Image). Le choix s’effectue en cliquant sur le lien en haut de la fenêtre.

type-effect-interface

Après avoir chargé une photo (bouton Load), dans la partie centrale des outils permettent d’accentuer ou de diminuer le contraste de l’image, de supprimer une couleur, d’annuler une modification et de zoomer sur l’image..

Les mots-clés qui seront sur l’image se saisissent dans la zone Create Text Image, la limite étant de 15 mots à séparer par un espace. Dans la partie Text properties, on ajuste quelques paramètres : police de caractères, tailles des mots-clés, orientation du texte, niveau de gris, couleur, nombre de couleurs. Deux qualité sont proposées : Fast et Quality, ensuite cliquer sur Create pour créer le nuage de mots.

nuage-mot-image-parametre

La génération prend en général quelques secondes, elle est fonction du nombre de mots-clé, de l’orientation du texte et de la qualité choisie.

image-mot-cle-nuage

Le résultat est affiché, il est encore possible de changer la couleur dominante en cliquant sur la palette ou en déplaçant les curseurs ou de revenir en arrière en cliquant sur Cancel.

La sauvegarde se fait au format PNG sans marquage visible.

L’outil Create RowText Image, beaucoup moins impressionnant, permet simplement de générer de l’Ascii Art à partir d’une photo en jouant sur quelques paramètres :

image-ascii-art

Caractères ou mots utilisés, couleurs, angle, taille et qualité.

Source : Typo Effect

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland