Malgré son nom Win7 MAC Address Changer n’est pas seulement un utilitaire pour Windows 7 permettant de modifier l’adresse MAC de sa carte réseau (Ethernet ou Wifi). Ce freeware portable fonctionne aussi sur Windows Vista et Windows XP. La MAC Address (Media Access Control) est un identifiant à priori unique intégrée et stockée à l’intérieur des cartes réseau par leur constructeur. Il s’agit d’une suite de chiffres en hexadécimal (base 16) très utilisée pour tracer et sécuriser les accès réseau notamment sans fil.

changer-mac-address

Cela me rappellera toujours un « Administrateur réseau » à grosse tête qui n’arrivait pas à saisir la lettre G pour autoriser une adresse MAC mal lue pour sécuriser l’accès à un réseau Wifi… Il est toujours en charge de la sécurité informatique dans un grand groupe, çà fout les chocottes !

Pour diverses raisons on peut avoir besoin de modifier l’adresse MAC de sa carte réseau à des fins plus ou moins avouables…

  • Accéder à un réseau qui filtre les adresses MAC, il suffit de connaître une adresse autorisée puis l’utiliser sur son propre ordinateur
  • Rester anonyme en masquant sa véritable adresse MAC en la remplaçant par n’importe quoi
  • En cas de changement d’ordinateur, on peut remettre son ancienne adresse MAC pour éviter de se refaire autoriser sur les différents réseaux que l’on utilise : universités, bibliothèques, entreprises… sans attendre la disponibilité d’un informaticien compétent

Win7 MAC Address Changer permet de modifier l’adresse MAC d’une carté réseau en la sélectionnant dans le menu Interface Name puis en cliquant sur le bouton Change.

mac-address-changer-setupIl suffit ensuite de choisir la bonne version de Windows, de taper une adresse MAC ou de cliquer sur le bouton Random pour en mettre une de façon aléatoire.

On peut remettre l’adresse MAC d’origine en cliquant sur le bouton Reset to Default.

Il faut avoir des droits Administrateur sur sa machine pour pouvoir utiliser ce programme.

Source – Win7 MAC Address Changer

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland