Les logiciels libres ne sont pas forcément moins bons que ceux dits commerciaux dont la promotion est assurée par des campagnes publicitaires financées par des multinationales du logiciel ce qui leur assure une excellente notoriété. Évidemment, les logiciels issus du libre ne disposent pas de cette puissance financière et c’est seulement leurs qualités qui arrivent à les faire connaître et parfois adopter par le grand public voire les entreprises. Je ne veux pas entrer ici dans le débat sur la supériorité d’un modèle de diffusion sur un autre, pour ma part j’utilise des logiciels commerciaux et libres sans trop me poser de questions philosophiques, car ce que je recherche avant tout c’est l’utilité pratique de tel ou tel outil.
Le site cLibre m’a été signalé par mail par Hervé, que je remercie, qui a souhaité me présenter un projet permettant de trouver un logiciel libre correspondant à un logiciel propriétaire. L’objectif est de mettre en avant une sélection de 50 excellents programmes libres répondant à un certain nombre de critères comme le fait que l’interface utilisateur soit en français, que les mises à jour soit régulières, que les logiciels soient gratuits ou peu onéreux, qu’il existe une documentation conséquente expliquant comment installer et utiliser les outils, qu’il ne s’agisse pas de logiciels que seuls des informaticiens chevronnés puissent utiliser, etc.

L’idée générale est de couvrir à 80 % les besoins de 80 % des utilisateurs et que par conséquent la migration vers des logiciels libres est pratiquement toujours possibles pour remplacer des produits commerciaux propriétaires. L’interface du site se présente comme un moteur de recherche qui présente des logiciels équivalents à ceux de la sphère commerciale : Libre Office à la place de Word ou d’Excel, le navigateur Firefox en lieu et place des navigateurs Internet Explorer ou Chrome, Thunderbird pour Outlook, Piwik pour remplacer Google Analytics…

clibre

Pour chaque logiciel proposé en remplacement, un lien renvoie vers une fiche de présentation et vers le site Web dédié au projet. Des domaines d’utilisation variés sont pris en compte : Éducation, Bureautique, Internet, Vie quotidienne, Métiers. Des filtres en haut des résultats de recherche sont prévus pour trier les propositions par noms, domaines, fonctionnalités…
La liste complète des logiciels libres présentés se trouve en cliquant sur le menu Logiciels Libres. Une sélection de sites répondant aux critères du monde libre sont également mis en avant.

À noter que pour se développer, cLibre a besoin de soutiens financiers pour assurer sa pérennité. Pour se faire une campagne de financement appelée Adopte le libre – Fais adopter les logiciels libres par ta grand-mère a donc été lancée dont les motivations sont expliquées sur Ulule.

L’initiative est louable sachant qu’il n’est pas évident de contre-balancer des mastodontes comme Microsoft, Google, Apple ou Adobe qui pour leur communication n’hésitent pas à investir des milliards de dollars pour promouvoir leurs produits.

Source : cLibreTrouver une alternative à un logiciel propriétaire

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland