Il semblerait légitime de penser que toutes les données collectées par l’administration, les collectivités locales et les multitudes d’organismes financés par de l’argent public, donc pour résumer des impôts et des taxes, appartiennent à tout le monde et soient par conséquent accessibles gratuitement à tout à chacun. Ce grand rêve s’appelle l’Open Data.
Sur la nouvelle version du site gouvernemental data.gouv.fr, mise en ligne le 18 décembre 2013, on note un effort certain fait par la France pour libérer les données publiques.

Cette plateforme a pour objectif de permettre aux services publics de mettre en ligne des données publiques et aux visiteurs de les exploiter voire des les enrichir. Certaines sociétés se sont d’ailleurs déjà spécialisées dans l’exploitation de ces données pour produire des applications avec des interfaces plus pratiques que la consultation de fichiers bruts de décoffrage.
Pour le moment, le contenu n’est pas très riche ni très attractif, mais l’initiative mérite d’exister et le site devrait s’étoffer au fil des mois.
Différentes catégories donnent accès aux données disponibles :

open-data-gouv.fr

  • Agriculture et Alimentation
  • Culture
  • Économie et Emploi
  • Éducation et Recherche
  • Internationale et Europe
  • Logement, Développement durable et Énergie
  • Santé et Social
  • Société
  • Territoires et Transports

À terme, on devrait trouver sur la plateforme la compatibilité des communes, les adresses postales des établissements scolaires, etc.
À titre d’exemples de réutilisation de ces données, on a accès à une carte synthétisant le trafic annuel entrant par station de Métro à Paris, à une carte de France détaillée des licenciés de la Fédération Française de Football (FFF), à un tableau synthétique de l’utilisation de la réserve parlementaire, etc.
Les documents mis en ligne s’adressent clairement aux plus curieux ou aux chercheurs. Quelques exemples :

  • Liste des immeubles protégés au titre des Monuments historiques
  • Effectifs d’étudiants inscrits dans les établissements et les formations de l’enseignement supérieur
  • Résultats des recensements de population
  • Adresses des bibliothèques publiques
  • Localisation des sites de fouilles archéologiques
  • Résultats des élections
  • Localisation des aires de livraison

Un moteur de recherche est intégré au site. Il permet de réaliser une recherche à partir de mots-clés en précisant si nécessaire la recherche par lieu et thématique. En recherchant par exemple le terme « Gendarmerie », on accède alors aux documents Liste des points d’accueil de la Gendarmerie nationale et à diverses statistiques sur les faits constatés.
Les formats des documents à télécharger sont assez divers : CSV, HTML, RTF, XLS (ce qui est curieux, car c’est un format de fichier propriétaire utilisé par Microsoft pour son tableur Excel)…
En fouinant sur le site, on doit certainement trouver des données très intéressantes à découvrir ou à exploiter dans le cadre d’un travail de recherche.
Le contenu est assez riche, mais bien sûr loin d’être complet et surtout avec des données récentes. Reste à espérer qu’il sera de plus en plus précis et pertinent.

Source : data.gouv.fr

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland