Une infographie pour comprendre le PageRank de Google

Même si le PageRank n'est plus accessible aux utilisateurs lambda et aux référenceurs SEO du dimanche, il n'en reste pas moins un indicateur primordial sur lequel le moteur de recherche de Google s'appuie pour classer les milliards de pages Web qu'il indexe.

En effet, le PageRank qui s'affichait via une barre d'outils (TBPR pour Toolbar Page Rank) sous la forme d'une petite barre verte, plus ou moins remplie selon la note (entre 0 et 10) obtenue par la page Web, a été supprimé définitivement par Google. Il ne s'agissait de toute façon pas du véritable PageRank, car celui dont se sert Google est actualisé en temps réel. Le PageRank public n'était actualisé que de façon sporadique trois ou quatre fois par an tout au plus et ne reflétait que très approximativement le véritable PageRank. La dernière mise à jour du PageRank date de décembre 2013.

Bien entendu, le PageRank existe toujours, mais il est réservé à l'usage exclusif de Google. Il est censé refléter la popularité et la pertinence du contenu d'une page Web. Cet indicateur a été inventé par Larry Page, un des cofondateurs de Google. C'est d'ailleurs une marque déposée.

Évidemment, même s'il obsédait les acteurs SEO du monde entier, le PageRank n'est pas le seul critère de pertinence dont se sert Google pour évaluer la pertinence des pages Web qu'il met en avant dans ses résultats de recherche.

Il existe des centaines d'autres critères fréquemment ajustés par Google dans le plus grand secret pour que l'algorithme du moteur de recherche reste le meilleur au monde.

Cette infographie très détaillée explique comment fonctionne théoriquement le PageRank de Google.

Il est donc grand temps de se tourner vers d'autres indicateurs qualitatifs (par exemple le TrustRank ou Search Result Ranking Based On Trust) pour avoir une évaluation correcte de la popularité des pages Web.

Author: Ballajack

Share This Post On
6 Partages
Tweetez
Partagez1
+13
Partagez2