Un homme sandwich à dévorer ?

Cet homme, représenté sur l’image ci-dessous, visiblement apprécie tout particulièrement la charcuterie au point de s’en recouvrir complètement le visage. Telle une momie antique il s’en est entouré la face comme on le ferait avec des bandelettes.

Je ne connais pas le délire qui anime cet homme. Peut-être veut-il chasser quelques démons de son entourage qui n’apprécient pas la bonne viande de cochon. Un moyen plus élégant serait de se promener avec un chien qui a sur certains simples d’esprit religieux le même effet répulsif que la cochonnaille.

Car là, franchement c’est un peu gâcher une denrée alimentaire fort appréciée en France depuis fort longtemps, car la consommation de charcuterie remonte aux temps où le fait de saler les aliments était le seul moyen de les conserver grâce au salage et au fumage de la viande.

Peut-être s’agit-il aussi d’une forme de supplice moderne à l’image de celui que pratiquait le roi de France Louis IX (le futur Saint-Louis) pour punir ses sujets qui n’avaient pas le bon goût d’être de bons chrétiens. Les chroniques de l’époque rapportent un supplice amusant qui consistait à envelopper le corps des mécréants de couenne jusqu’à ce qu’ils abjurent leur religion au profit du catholicisme. En ces temps-là, on savait visiblement s’amuser. Il n’est donc pas étonnant que le bon roi ait été canonisé par l’Église.

Bref, je ne sais pas si c’est du lard ou du cochon. L’homme cherche peut-être aussi à séduire une femme qui aime à dévorer son compagnon, où que ce dernier exerce la profession un peu oubliée d’homme-sandwich.

La pratique est peut-être aussi d’ordre médical, pour soigner une maladie de peau, la méthode est originale pour les amateurs de charcuterie seulement, mais qui a quand même la réputation de provoquer des maladies dermatologiques pour qui ceux qui abusent un peu sur la consommation de viande de porc.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :