L’application Hangouts est intégrée au sein de Google+ que ce soit sur un ordinateur à partir d’un navigateur Web ou via un smartphone en installant le programme du même nom. Elle permet de dialoguer en direct avec ses amis et ses connaissances de ses cercles sur G+ en profitant d’une interface très bien réalisée.
Sur un navigateur Web, on est quand même obligé de revenir sur l’onglet de Google+ pour mener une conversation. Cette contrainte peut être levée avec l’extension pour Chrome Hangouts qui donne accès à cette fonctionnalité partout dans Chrome. L’extension ajoute une icône dans la barre d’outils de Chrome d’où on pourra accéder à l’interface disponible en français. On y accède aussi sans même devoir ouvrir de fenêtre dans Chrome depuis la barre des tâches ou un menu donne accès à toutes les commandes..
L’extension permet outre le dialogue entre un ou plusieurs contacts (même s’ils ne sont pas connectés), de faire des appels vidéos, d’envoyer des photos (depuis son compte Google+ ou depuis son ordinateur ou son mobile), d’inviter des participants à se joindre à une conversation, d’agrémenter ses messages de smileys (plus de 850), d’afficher des notifications sur le bureau de l’ordinateur et de revenir sur une conversation en parcourant l’historique. Les hangouts peuvent aussi être archivés.

extension-chrome-hangout

Les fenêtres se minimisent dans la barre des tâches de l’ordinateur d’où on peut les rappeler pour poursuivre une conversation qui a été interrompue.

hangout-interface

J’ai réalisé quelques tests entre un navigateur Web et un téléphone portable sous Android et il faut bien reconnaître que Hangouts est vraiment très simple d’emploi, rapide et agréable à utiliser.

Pour être tout à fait parfait, il manque quand même la possibilité d’envoyer des fichiers en pièces jointes à ses interlocuteurs. Je suppose que cela n’a pas été fait pour des raisons de sécurité afin de ne pas se retrouver avec divers virus et programmes-espions qui s’installent sur son ordinateur ou son smartphone.

Source : Hangouts

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland