Pour illustrer un article ou un tutoriel informatique, il vaut mieux parfois réaliser une courte animation montrant les manipulations à effectuer plutôt que de se lancer dans de longues explications qui si elles sont trop longues vont sembler incompréhensibles à ceux qui essaient de les comprendre. Une succession de copies d’écran retraçant les différentes étapes à suivre est la plupart du temps la méthode choisie par l’auteur pour expliquer la manipulation qu’il souhaite démontrer.
Pour des démonstrations plus courtes, portant par exemple sur un point précis ou pour mettre en avant une fonctionnalité d’un logiciel, on peut aussi se servir du format GIF animé pour effectuer de petits screencasts (enregistrement d’écran). Il s’agit d’une succession d’images qui mises bout à bout constituent une véritable animation. Si la démonstration est courte et assez élémentaire à reproduire, cette méthode peut être préférée à la réalisation d’une vidéo complète plus sophistiquée.
Avec l’utilitaire portable pour Windows ScreenToGif, il est possible de prendre en photo dans une succession d’images une partie de son écran pendant le déroulement de manipulations puis de sauvegarder l’animation dans un fichier GIF animé lisible très facilement depuis un navigateur et intégrable sur un blog comme n’importe quelle image. Il faudra juste faire attention à ne pas créer des fichiers trop lourds, quelques secondes d’enregistrement sont envisageables, au-delà, il faudra passer par une vidéo avec son, sous-titres, etc.
Les fonctionnalités de ScreenToGif sont les suivantes :

screentogif1

  • Enregistrement de l’écran ou d’une partie de l’écran sous la forme d’une animation dans un fichier GIF animé
  • Possibilité de mettre en pause et de reprendre l’enregistrement en cours (à la souris ou avec la touche F7 par défaut)
  • La fenêtre d’enregistrement est repositionnable et se met aux dimensions de son choix avant l’enregistrement de l’animation
  • Le nombre d’images par seconde (FPS) est configurable
  • Possibilité d’éditer l’animation avant l’enregistrement et de supprimer des images (Frames)
  • Réglage du taux de compression de l’encodage
  • Possibilité de créer des GIF animés qui bouclent sur eux même de façon infinie ou en précisant le nombre de répétitions
  • Raccourcis clavier configurables
  • Enregistrement ou pas du curseur de souris

Après avoir réalisé un screencast, depuis l’éditeur qui permet de passer en revue les images de l’animation (avec le curseur ou avec les flèches du clavier pour passer d’image en image), outre les boutons principaux de la fenêtre, un clic droit de souris donne accès à un menu contextuel comportant diverses commandes :

screentogif2

  • Pour ajouter une image (Add Frame)
  • Pour éditer les images : redimensionner les images, rogner les images, inverser l’ordre des images dans l’animation, ajouter un effet de type yoyo
  • Pour ajouter des filtres sur les images (sur l’ensemble ou image par image) : niveaux de gris, pixellisation, effet flou
  • Pour exporter une image de l’animation GIF
  • Suppression de toutes les images avant ou après l’image courante

Malgré son interface en anglais, ScreenToGif est très simple d’utilisation tout en produisant des résultats acceptables. L’utilitaire est distribué en Open Source. Les sources du programme sont accessibles depuis le site Web du développeur.
Comme on peut le voir, les GIF animés ne sont plus cantonnés dans la création d’animations humoristiques.

Source : ScreenToGif

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland