Un geek qui se rase avec une méthode high-tech

Les geeks soignent leur allure négligée et leur barbe de trois jours qui leur donnent l’impression d’être des rebelles et des personnages asociaux, look et attitudes qu’ils cultivent avec brio pour se donner l’air plus intelligent que la moyenne. Malheureusement, dans la réalité le geek n’est pas un génie, mais juste une marionnette manipulée par d’habiles multinationales en quête de gogos à plumer en leur vendant objets et services dont on peut se passer allégrement.

Évidemment ces bobos fortunés plus attirés par les nouvelles technologies que leur procure le libéralisme que par le grand soir attendu par tous les révolutionnaires en chambre, profitent de la moindre occasion pour se singulariser, y compris pour les actes les plus anodins de la vie quotidienne.

Pour eux, il n’est pas question d’agir comme Monsieur tout le monde. La technologie doit être utile à quelque chose… même si parfois les progrès qu’elle est supposée amener à la société ne sont guère convaincants pour le grand public qui n’y voit qu’un phénomène de mode orchestrée par le marketing et la publicité.

Les geeks sont les premiers à adopter les gadgets les plus ridicules, en général couteux, branchés, mais complètement inutiles. Ils se voient comme des précurseurs. En fait ils ne sont que les idiots utiles de la société de consommation.

Le petit geek représenté sur cette photo ignore ce qu’est un miroir et une salle de bain. Il doit peu fréquenter ce lieu dédié à l’hygiène corporelle. Il est l’archétype des geeks à tête creuse qui agacent le monde de leurs sottises.

Apparemment, celui-ci ne quitte jamais des yeux son moniteur. Pour se raser, ce pauvre diable décervelé utilise une caméra numérique pour se filmer. L’image est diffusée sur son moniteur. On touche là le fond en matière d’utilisation des technologies.

geek-rasoir

Un geek qui se rase ce n’est pas très fréquent, mais lorsqu’il le fait bien évidemment cela ne se passe pas dans sa balle de bain et l’opération demande un peu de matériel et quelques moyens financiers.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :