Puisqu’il fallait bien faire un choix pour remplacer Google Reader, j’ai adopté Feedly comme agrégateur de flux RSS pour effectuer ma veille d’informations. Mon choix n’est pas définitif, car je lorgne avec beaucoup d’intérêt l’évolution de Digg Reader qui en est encore à ses tout premiers balbutiements.
J’avais indiqué dans un précédent billet qu’il n’était pas possible d’exporter la liste des abonnements depuis Feedly, le mal est maintenant réparé, car depuis la page Organize, c’est désormais possible en cliquant sur le lien « Organize your feedly to your liking: remove the categories and websites you are not interested in. As OPML » en haut de la page.
Si vous utilisez le navigateur Chrome, vous pouvez améliorer légèrement Feeder avec deux extensions que je teste depuis quelques jours.

  • Feedly Pooger : C’est un notificateur d’articles non lus pour Feedly. Son icône se place dans la barre d’outils de Chrome où un compteur indique en permanence le nombre d’articles qui n’ont pas encore été lus. Un clic sur l’icône ouvre l’onglet de Feedly. L’intervalle de mise à jour est configurable dans les options de l’extension, par défaut l’actualisation se fait toutes les minutes. Le compteur est correctement mis à jour après la lecture des flux dans Feedly.
  • Add to Feedly : Bizarrement, il n’est possible d’ajouter directement un flux RSS dans Feedly, il faut passer par une recherche pour pouvoir le faire. J’avais déjà présenté un bookmarklet pour pouvoir ajouter le flux RSS d’un site, voici maintenant une extension Chrome pour pouvoir le faire en cliquant sur une icône depuis la barre d’outils du navigateur. L’extension retrouve le flux RSS du site ou du blog sur lequel vous êtes pour l’ajouter dans Feedly.
    Note du 19 mai 2014 : cette extension n’existe plus.logo-feedly

 

J’ai testé une troisième extension appelée GGReader, dont l’objectif est de reproduire l’interface de Google Reader dans Feedly, mais je ne l’ai pas retenue, car elle a tendance à faire cafouiller le lecteur de flux entre les articles lus et non lus. Mis à part ce problème, il est vrai qu’elle améliore sensiblement l’affichage de la fenêtre principale de Feedly.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland