Pour prévenir ces proches de son arrivée ou de son avancement sur un parcours, rien de tel qu’un SMS envoyé de temps en temps qui va les rassurer sur le bon déroulement d’un voyage.

android-sms-gps-position

Étant donné qu’il est dangereux de téléphoner tout en conduisant sa voiture ou sa moto (ou quand on souhaite faire un petit somme dans un train), il est préférable de laisser faire un programme qui à intervalles réguliers va informer par SMS vos proches de l’endroit où vous vous trouvez actuellement via votre GPS. Cela évite aussi qu’ils vous harcèlent avec des appels incessants pour demander « Alors t’es où ? ».

C’est l’objectif du programme pour Android en français et gratuit, 1, 2, 3 Je suis là, qui permet de renseigner périodiquement deux contacts sur sa position géographique actuelle.

android-envoi-sms-position-gps

Après avoir choisi les personnes à prévenir parmi ses contacts (deux au maximum pour lesquels le numéro de mobile est correctement renseigné dans le carnet d’adresses) puis réglé un intervalle d’envoi d’un SMS qui indique l’endroit où l’on se trouve (toutes les 5 minutes, 15 minutes, 30 minutes ou 60 minutes), le programme fonctionne en mode automatique et informe ces personnes de votre position géographique. Ils peuvent ainsi suivre votre avancée sur leur propre téléphone.

La position géographique est déterminée par le GPS du téléphone, par le réseau de téléphonie mobile ou par les deux moyens. Le réglage se fait dans les options de l’application.

Pendant l’utilisation, il est possible de suivre le bon déroulement des opérations en consultant l’historique des SMS qui ont été envoyés.

1, 2, 3 Je suis là est clairement destiné aux plus inquiets qui devraient se rassurer à mesure qu’ils reçoivent des SMS donnant de vos nouvelles.

D’autres usages peuvent s’envisager : savoir où se trouve son enfant, une personne souffrant de troubles de la mémoire…


qr-code-android-je-suis-la

Source : 1, 2, 3 Je suis là

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland