Rien de tel pour traumatiser les marmots en vacances scolaires que de sortir de sa besace un bon vieux Bescherelle histoire de leur faire faire quelques exercices de conjugaison, réviser ce qu’ils savent de la grammaire française ou se lancer dans des dictées savantes destinées à améliorer leur orthographe et leur connaissance générale de la langue de Molière. Les cancres, ceux d’hier et d’aujourd’hui, prétendent que l’orthographe est la science des sots et que sa seule fonction est de maintenir les élites et leur progéniture tout en haut de la pyramide sociale. Rien de tel à mon avis, les règles de l’orthographe sont là pour aider à exprimer clairement des idées, pour avoir une pensée claire et autonome, échanger par écrit avec ses semblables et les comprendre, tout en reflétant l’histoire de la langue française très riche en péripéties d’où quelques difficultés ou anicroches amusantes quand on essaye de la maîtriser… La bête n’est pas facile à dompter ; les règles sont nombreuses, les exceptions pléthoriques, les absurdités et autres incongruités sont légion. Beaucoup d’efforts seront nécessaires pour écrire correctement en français afin d’atteindre le Graal d’une orthographe sans reproche.
Les plus sadiques des parents dirigeront leurs marmots vers le site Web du Bescherelle pour les inciter à s’intéresser aux dictées en ligne que le vénérable éditeur propose gracieusement aux enfants en quête d’excellence.
Les dictées sont regroupées par niveaux scolaires, pour l’école élémentaire du CE1 au CM2 et de la 6e à la 3e pour le collège. Pour chaque classe des thèmes de révisions sont au programme : accord du groupe nominal, genre et nombre du pronom personnel, accord du participe passé, accord sujet verbe, formes verbales, etc. Tous les thèmes et difficultés classiques sont abordés. Même les adultes pourront s’essayer aux dictées pour parfaire une orthographe un peu négligée. Selon les niveaux, les dictées sont classiques, c’est-à-dire qu’on écoute un texte avant de le recopier sous la dictée et/ou se présentent sous la forme d’une dictée à trous avec des mots à ajouter dans des phrases incomplètes.

dictee-ecole-college

On commence toujours une dictée par l’écoute intégrale du texte, en général un classique de la littérature, puis on se lance pour la dictée par étapes en écoutant les phrases une à une qu’il faut recopier sous la dictée d’un narrateur qui prononce extrêmement bien le texte. La correction s’affiche en cliquant sur un bouton, mais pas la moindre explication n’est donnée sur les difficultés rencontrées dans le texte ce qui est un peu dommage, car cela n’aidera pas à progresser si on ne peut pas comprendre les erreurs qui ont été commises.

exemple-dictee

Les plus expérimentés pourront s’essayer aux dictées classées niveau 2 de la catégorie Pour devenir un champion disponibles dans la rubrique des dictées du collège.
Sur le site outre l’accès à des applications mobiles payantes et un programme de conjugaison, on trouvera également des jeux orthographiques sous forme de quiz et divers autres jeux destinés à assimiler les règles de l’orthographe.

Source : Les dictées du Bescherelle

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland