Compilation de Mooc pour tout apprendre chez soi

illustration-mooc

Apparus dès 2011 aux États-Unis, les Mooc (Massive Open Online Courses) donnent la possibilité, sans sortir de chez soi grâce à sa connexion Internet et à son ordinateur ou sa tablette, de bénéficier de l’enseignement prodigué traditionnellement par les universités et les grandes écoles (parfois prestigieuses comme Standford, Harvard, le Mit, Polytechnique, Science-Po, L’INSA…). Pour ma part, pour éviter le terme Mooc qui fait quand même très branchouille, je préfère parler de formations interactives en ligne. Évidemment, le phénomène a traversé l’Atlantique et on trouve maintenant bons nombre de sites en langue française dont l’objectif est de diffuser le savoir au plus grand nombre. Les thèmes abordés ne se cantonnent pas à l’informatique, toutes les disciplines sont au programme et cela pour tous les niveaux, du cours préparatoire aux cursus universitaires. J’ai déjà abordé le sujet des Mooc avec mon billet consacré à un moteur de recherche de Mooc francophones, mais je vous propose aujourd’hui une sélection de Mooc en français et en anglais qui s’étoffera dans le futur au fur et à mesure de mes découvertes.

Dire, ne pas dire : Du bon usage de la langue française

dire-ne-pas-dire

Le site Web de l’Académie française n’est pas à proprement parler très attractif, mais c’est en écoutant une émission matinale sur France Inter, que j’ai découvert l’existence d’une rubrique appelée Dire, ne pas dire, qui m’a donné envie d’y faire une petite visite de politesse pour voir de quoi il s’agissait. Il s’agit d’une série de billets destinés à expliquer les bons et les mauvais usages de la langue française.
Depuis la page d’accueil, qui si on n’y prend garde ne montre que quelques articles récents du Bloc-notes, il faut laisser passer le curseur de la souris en haut sur la barre de menus sur Dire, Ne pas Dire pour révéler l’accès à l’interface de navigation : Emplois fautifs, Extensions de sens abusives, Néologismes & Anglicismes, Bonheurs & Surprises, Bloc-notes, Courrier des internautes.
Les contenus proposés sont vraiment très pertinents, parfois à la limite de l’érudition, toujours teintés d’un peu d’humour et devraient intéresser tous ceux qui pensent que la difficulté de la langue française est en réalité une richesse. Cette rubrique n’est pas du tout récente puisque les premiers articles remontent à octobre 2011 et que de nouvelles publications y sont sans cesse ajoutées.

Créer des fiches pour tout apprendre et bien réviser

quizlet

Apprendre par cœur des listes de mots de vocabulaire est un grand classique quand on étudie une langue étrangère. Le temps des petits carnets à spirale étant révolu, place aux outils connectés pour effectuer ce travail de répétition destiné à muscler sa mémoire. C’est la raison d’être de l’application en ligne en anglais Quizlet qui se focalise sur la création de liste de mots à apprendre puis à réviser, mais qui pourra être détournée de son usage premier pour constituer des fiches de révision plus généralistes sur les sujets de son choix.
L’application est en très grande partie gratuite, une formule d’abonnement commercialisée à 15 dollars par an permet de s’affranchir de l’affichage de la publicité et de disposer de quelques fonctionnalités supplémentaires : ajout de photo sur les fiches, commentaire audio… Quizlet s’utilise principalement depuis un navigateur Web pour créer des flashcards, des fiches de révision, auxquelles on pourra aussi accéder depuis les applications mobiles pour Android et iOS.

Apprendre l’anglais gratuitement avec la BBC, Learning English

bbc-learning-english

Apprendre l’anglais est un passage obligé pour qui veut s’inscrire dans la société actuelle que ce soit dans le cadre de ses activités professionnelles voire à titre personnel.

Internet regorge de sites Web plus ou moins attractifs (à ce sujet, voir mon billet sur l’excellente méthode promue par Duolingo) permettant de se familiariser avec la langue de Shakespeare, acquérir ou réviser du vocabulaire ou encore se faire l’oreille en écoutant des conversations en anglais.

Des QCM à faire en ligne, High Learning

high-learning

Que l’on soit écolier, collégien ou étudiant ou tout simplement en phase de préparation d’un concours, on a toujours besoin à un moment ou à un autre de faire le point sur ses connaissances.
Sur le site High Learning vous trouverez une importante batterie de tests, présentés sous la forme de QCM, qui couvrent tous les niveaux, du CP à la préparation de concours sur de très nombreux domaines. L’utilisation de ce site est complètement gratuite, avec une inscription facultative permettant d’accéder à l’ensemble des fonctionnalités.

La Khan Academy en Français

khan-academy-francais

Très populaires de par le monde les cours de la Khan Academy n’étaient jusqu’à lors que proposés en langue anglaise laissant sur le carreau les pauvres bougres qui ne maitrisent pas cette langue. C’est maintenant du passé, car depuis le 2 septembre 2014, le site d’apprentissage, dont étrangement le nom me fait penser à une secte, mais qui en réalité est une organisation à but non lucratif, propose un large contenu pédagogique en langue française. Les sujets abordés sont essentiellement scientifiques et portent sur les mathématiques (les bases, l’arithmétique, la préparation à l’algèbre, la géométrie, la trigonométrie, les probabilités et les statistiques, l’analyse et le calcul d’intégrales), les sciences (biologie, physique, chimie, chimie organique, cosmologie et astronomie, santé et médecine), et l’informatique avec un cours complet pour apprendre à coder en JavaScript.

Exercices, révisions et soutien scolaire, Le Précepteur

le-precepteur

Au cours de ces dernières années, j’ai eu à me coltiner des devoirs scolaires pour des niveaux s’étalant du cours préparatoire à la Terminale. La lecture des manuels scolaires et la résolution des problèmes, essentiellement mathématiques, m’ont parfois plongé dans des abîmes de perplexité et le plus souvent ma lanterne n’a pas été suffisamment éclairée pour bien cerner une problématique donnée. Heureusement depuis l’invention d’Internet on trouve de très nombreux sites pour trouver des explications accessibles et des exercices dans toutes les matières sur lesquelles nos enfants doivent se consacrer tout au long de leur scolarité.
Le Précepteur est l’une de ces ressources pédagogiques qui se propose d’apporter un soutien scolaire, des révisions, des quiz et des exercices aux enfants et étudiants en quête d’apprentissage. Il ne s’agit pas d’un site qui recopie benoitement les manuels scolaires, mais plutôt d’un portail renvoyant vers de nombreuses autres pages dispersées sur une grande diversité de sites Web. Certaines pages sont néanmoins hébergées sur le site même. L’ensemble peut paraître à première vue légèrement désorganisé et disparate, mais certains sites valent vraiment le détour quand ils sont réalisés par des passionnés.

Faire des maths en ligne, Mathway

mathway

Même si pour la plupart des lycéens et étudiants les mathématiques sont un passage obligé pour progresser dans leurs études, il faut bien reconnaître qu’il s’agit rarement d’une matière qui soulève un enthousiasme débordant autre que celui de passer le barrage d’une sélection. C’est vrai aussi que dans la vie réelle, Pythagore et Thalès n’apportent pas le moindre secours quand on travaille en entreprise. Pour que notre rencontre avec les maths se passe sans douleur, il faut bosser la matière jusqu’à obtenir un niveau suffisant pour manipuler et comprendre des concepts souvent abscons. Pour s’aider dans cette tâche, l’outil Mathway concentre dans une même application en ligne différents modules pour résoudre des problèmes mathématiques variés. L’accès au site est gratuit dans ses fonctions de base qui seront utiles aux collégiens, lycéens et étudiants devant faire des maths. L’interface de l’application en anglais se présente comme un calculateur graphique permettant de poser des problèmes et de les résoudre graphiquement. Les mathématiques étant un langage universel, la manipulation de l’interface plutôt bien faite ne devrait pas poser trop de problèmes aux étudiants supposés comprendre au moins les rudiments de la langue de Shakespeare. La zone centrale de l’interface est dévolue à la saisie du problème à résoudre à formuler via les symboles regroupés par catégories dans les menus de l’application.