Faire corriger ses gribouillages, c'est maintenant possible

Même s'il existe sur Internet d’excellents sites pour apprendre à dessiner, comme AlloDessin qui s'adresse essentiellement aux enfants, mais aussi aux parfaits débutants, en les guidant à reproduire des dessins pas-à-pas, tout le monde n'a pas l'âme ni le talent d'un dessinateur en herbe.

Pour ma part, j'en suis resté aux gribouillis informes qu'arrivent à dessiner des enfants de trois ans, mais quand même du niveau des œuvres d'un artiste dit contemporain.

Grâce à Google et à son application AutoDraw, il devient possible de transformer n'importe quel gribouillage en un dessin qui ressemble à quelque chose de plus présentable. Le programme qui se manipule en ligne, est ouvert à tous, sans qu'il soit nécessaire de créer un compte utilisateur, pour apprécier les mérites de l'intelligence artificielle à même de transformer un croquis vaguement ressemblant en un dessin honnête, mais encore un peu enfantin, il faut bien le reconnaître.

L'application AutoDraw est avant tout un outil pour dessiner qui propose donc une palette d'outils très classiques.

google-autodraw

  • Crayon pour dessiner (avec diverses épaisseurs pour le trait)
  • Texte pour écrire (avec choix de la police de caractères et de la taille du texte)
  • Pot de peinture pour remplir une forme
  • Formes géométriques (cercle, carré, triangle)
  • Palette de couleurs
  • Zoom (de 100 % à 300 %)
  • Sélection d'objets (déplacement sur la feuille, agrandissement, réduction, rotation, suppression)
  • ...

La nouveauté est apportée ici par l'outil AutoDraw qui est sélectionné par défaut. Il suffit de dessiner avec ce pinceau spécial, n'importe quoi sur la zone de travail pour que l'algorithme analyse le croquis en cours et propose une série d’interprétations qui sont affichées au-dessus de la fenêtre principale sous la forme de mini dessins.

autodraw

Il suffit alors de cliquer sur le dessin qui ressemble le plus à ce que l'on voulait représenter pour qu'il vienne avantageusement remplacer le gribouillage initial.

La zone AutoDraw en haut de l'écran est à défilement horizontal. D'autres suggestions sont affichées quand on fait défiler le ruban vers la droite. Celles qui sont marquées d'une étoile jaune ont été conçues par des personnes réelles (dessinateurs, illustrateurs ou artistes).

Il est tout à fait possible de conserver la correction pour la compléter ou encore d'ajouter d'autres formes sur le dessin.

Dans le menu disponible en haut à gauche de l'écran, des commandes permettent de recommencer un dessin en effaçant tout ce qui se trouve dans la zone de travail (trois formats de feuille de papier sont proposés), de télécharger le dessin finalisé au format PNG, de le partager sur Twitter, Facebook ou Google+ ou encore de récupérer une URL pour y accéder et de regarder un tutoriel qui explique graphiquement les possibilités d'AutoDraw.

La reconnaissance des dessins n'est bien entendu pas parfaite. Il faudra y mettre un peu du sien en faisant un effort pour s'appliquer à dessiner correctement pour que l'application arrive à interpréter convenablement les gribouillis informes de l'apprenti dessinateur.

AutoDraw fait partie du projet A. I. Experiments with Google qui propose également d'autres applications basées sur des technologies qui exploitent l'intelligence artificielle et les réseaux de neurones pour concevoir des algorithmes qui apprennent au fur et à mesure qu'ils sont en œuvre (machine learning).

Author: Ballajack

Share This Post On
6 Partages
Tweetez2
Partagez1
+12
Partagez1