Dans mon billet Et pendant ce temps là sur Internet, j’ai présenté une animation en temps réel, The Internet in Real-Time, reflétant l’activité sur Internet des géants du secteur des nouvelles technologies comme Amazon, Google, Twitter, etc. Sur le même principe, Bonial, un site Web spécialisé s’intéressant principalement à la consommation, aux marques et à la grande distribution a eu l’idée de réaliser une animation reflétant la consommation des Français. L’infographie se met à jour là aussi en temps réel seconde après seconde en imitant le système des tuiles de l’interface de Windows 8. Des compteurs cumulatifs indiquent combien d’euros sont dépensés chaque seconde par nos compatriotes dans le commerce en ligne, dans le commerce mobile et dans le commerce traditionnel. Les différentes sources d’où proviennent ces données consolidées sont indiquées en dessous de l’infographie. D’emblée on s’aperçoit que le commerce traditionnel écrase sans discussion ses deux concurrents récents ; reste à savoir pour combien de temps…
infographie-temps-reel-consommationQuelques secteurs d’activités et marques sont suivis sur l’infographie : ventes de livres imprimés, ventes d’ebooks, montants des transactions par CB et paiements par chèques, nombre de smartphones vendus, chiffre d’affaires du Bon coin, chiffre d’affaires d’Amazon en France, nombre de sandwiches jambon-beurre vendus, nombre de burgers vendus par Mc Donalds et Quick, nombre de places de cinéma vendues, nombre de litres de vin consommés, etc. En passant le curseur de souris sur une vignette, on affiche des statistiques plus détaillées. Il suffit de recharger la page de l’infographie pour remettre tous les compteurs à zéro.

Ces statistiques sont intéressantes dans la mesure où certains entrepreneurs et patrons oublient volontiers que la consommation est le moteur essentiel de la croissance et qu’au lieu d’aller faire fabriquer leurs produits à l’autre bout du monde par des quasi-esclaves payés des queues de cerises et qui ne consomment pas grand-chose (et pour cause), ils feraient mieux d’employer des personnes en France, dont les salaires, et le pouvoir d’achat assureraient la bonne marche de leurs entreprises et une meilleure rentabilité économique en stimulant la demande. Malheureusement leur soif de profits réalisables à court terme leur a fait oublier cette simple réalité économique.

Je remercie Océane Bataille de Bonial de m’avoir informé par mail de l’existence de cette animation très instructive.

Sources : Le commerce français en temps réelBonial

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland