Le phishing, connu en français sous le nom de hameçonnage, regroupe différentes techniques visant à vous dérober des informations confidentielles comme vos coordonnées bancaires, vos numéros et codes de cartes bancaires, vos identifiants de connexion à votre FAI, votre identifiant Paypal, etc. Le piège arrive le plus souvent par mail et vous invite dans un français souvent approximatif  (pas toujours) à vous connecter sur un site Web imitant celui d’un organisme financier ou autre pour mettre à jour ces informations confidentielles.

Évidemment tout cela est une escroquerie qui a pour but de siphonner votre compte et d’utiliser votre carte bancaire pour réaliser de multiples achats. Sur la masse de mails envoyés, il y a toujours quelques malheureux qui se font hameçonnés.

Ces derniers jours le phishing en vogue consiste à vous faire croire que les informations de votre carte bancaire sont obsolètes et vous on vous demande d’urgence de vous connecter sur un site Web sécurisé pour les mettre à jour.

Une fois ces informations recueillies, il est facile à l’escroc en ligne de vous dépouiller en deux temps trois mouvements.

Outre le bon sens qui devrait vous empêcher d’aller au bout de la démarche, mais apparemment le bon sens n’est pas réparti équitablement sur cette planète, le site PhishTank a pris l’excellente initiative de mettre en ligne une liste d’adresses Web frauduleuses. Le site est collaboratif, c’est à dire que tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice. Un module de recherche permet d’indiquer une adresse douteuse et de voir si elle est répertoriée dans la base de données. On peut aussi après inscription s’abonner à une lettre d’informations.

On peut avoir les détails de chaque lien de phishing répertorié en cliquant sur l’ID à gauche de chaque lien pour lequel on sait s’il est ou non encore En Ligne.

Espérons que PhishTank perdure et soit mis à jour régulièrement.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland