En mars dernier Google a annoncé une fonctionnalité permettant de bloquer certains sites pour que leurs pages n’apparaissent plus dans les résultats de recherche (SERP : Search Engine Results Page).

logo-google

Cette possibilité très intéressante n’était jusqu’à présent disponible que pour la version américaine du moteur de recherche. Elle est désormais disponible partout dans le monde y compris pour la version française de Google.

Pour mettre en place une liste de sites bloqués il faut être connecté sur un compte Google puis aller dans les options du moteur de recherche en cliquant en haut à droite sur Paramètres de recherche lorsque vous êtes sur la page de Google.

google-bloquer-site-parametreEn bas de la page des Préférences, il y a une zone Sites bloqués, cliquer sur Gérer les sites bloqués pour accéder à l’interface permettant d’indiquer les sites que vous souhaitez bloquer.

google-bloquer-site-access

Les explications données nous indiquent que dans cette liste on peut bloquer manuellement un maximum de 500 sites.

google-liste-site-bloque

On ajoute un site en indiquant son URL, en précisant un motif éventuel puis en cliquant sur le bouton Bloquer le site. Les pages des sites bloqués n’apparaîtront plus dans les résultats de recherche de Google.

D’autre part en faisant une recherche dans Google les pages de résultats donnent maintenant la possibilité d’y bloquer des sites en cliquant sur un lien Bloquer tous les résultats de xxx.

Cette possibilité n’est pas donnée par défaut, il faut d’abord rendre visite au site avant de pouvoir le bloquer sur la page de recherche ce qui est un peu curieux comme démarche….

google-bloquer-site-page-rechercheGoogle précise que les résultats du site bloqué ne seront plus présentés.google-site-bloque-ajoutBien entendu, on retrouve le site en question dans la liste des sites bloqués où on pourra si nécessaire le débloquer.

google-gestion-liste-sites-bloquesSi vous travaillez en agence SEO, si vous êtes un peu blagueur, voilà le genre de fonction à activer sur le PC d’un collègue pour lui bloquer les sites des clients dont il s’occupe. A des fins personnelles ce filtre peut s’avérer pratique pour retirer des résultats les sites poubelle bien trop souvent en tête de liste sur Google et mettre en place son petit Panda rien qu’à soi. Les grosses structures aux comportements ‘border line’ vont aussi pouvoir pénaliser les sites de leurs concurrents en les bloquant à qui mieux mieux et en espérant que Google les déclasse de ses résultats…

Il est certain aussi que Google va analyser les sites les plus bloqués pour affiner son algorithme de recherche et écrémer ceux qui sont bloqués à un peu trop souvent.

La seul inconvénient c’est que l’on ne peut pas savoir en tant que gestionnaire d’un site s’il a été bloqué ni pour quelles raisons.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland