Quand on recherche des photos, des images ou des illustrations pour agrémenter les pages de son site Web ou de son blog, on résiste mal à la tentation d’aller les piocher sur la caverne d’Ali Baba qu’est Google Images qui en présente des millions. Il s’agit d’une pratique courante à laquelle, par facilité, je cède moi aussi bien trop souvent, mais dans la plupart des cas ces photos ne sont pas réutilisables telles quelles, car elles appartiennent à leurs auteurs, artistes, photographes ou créateurs respectifs qui ne souhaitent pas voir leur travail être pillé sans recevoir une juste rétribution. Pour éviter d’être dans l’illégalité, il convient donc de n’utiliser que des photos libres de droits pour lesquelles il n’existe pas de contraintes juridiques ni de licences liées à leur diffusion qu’elle soit commerciale ou non. Il existe bien entendu des banques commerciales qui vendent des photos, mais l’amateur blogueur n’a pas souvent de gros moyens financiers et il préfère trouver des photos à réutiliser gratuitement sur ses pages.

pexels

Avec les sites de photos en haute définition que sont Unsplash et Pexels il va être bien servi, car ces deux plateformes ne proposent que des photos de grande qualité qui peuvent être récupérées et réutilisées sans la moindre contrainte sous licence cc0 (Creative Commons Zero). Pour résumer, tout le monde est libre de faire ce qu’il veut des photos qu’il va trouver sur ces deux sites ; les auteurs des photos ayant abonné tout droit d’auteur. Le nombre des photos proposées au téléchargement n’est pas énorme, quelques centaines de photos pour Unsplash et un millier de photos pour Pexels, mais la qualité est au rendez-vous et les domaines couverts sont suffisamment variés pour illustrer n’importe quelle thématique. Toutes les photos publiées sont dans le domaine public : tout à chacun peut donc les copier, les modifier, les diffuser à des fins personnelles ou commerciales, etc. sans même mentionner la moindre source ni attribution.

unsplash

Pour Unsplash, dix nouvelles photos sont ajoutées chaque semaine alors que Pexels annonce en ajouter trente par semaine. Les deux sites disposent d’une liste de diffusion pour recevoir par mail les nouveaux ajouts. L’ergonomie de Pexels est bien conçue avec un moteur de recherche et un système de classification par mots-clés qui font défaut pour Unsplash qui se contente de présenter les photos les unes à la suite des autres.

Sources : UnsplashPexels

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland