La carte temps réel des stations en rupture de carburant

À chaque annonce de grève dans les raffineries pétrolières ou de blocage des dépôts de carburants, les automobilistes tels des veaux se ruent dans les stations-service pour faire le plein de leur petite auto. Ils en profitent au passage pour remplir tous les récipients qui leur tombent sous la main : bidon, jerrycan, baignoire, biberon du petit dernier, gamelle du chien… Tout y passe !

Et automatiquement, la très hypothétique pénurie de carburants (qui n’existe que virtuellement) se transforme en un véritable manque d’essence en raison d’une hausse importante de la consommation des moutons de Panurge. Là-dessus, les médias s’en donnent à cœur joie pour souffler sur les braises pour que la panique gagne l’ensemble du pays et au bout de quelques jours les pompes des stations-service sont à sec. Une semaine plus tard, la grève ou les blocages se terminent et tout le monde est content.

Et bien évidemment, au passage, la demande de carburant étant supérieure à l’offre, les distributeurs en bons capitalistes en profitent pour augmenter leur prix, écouler leur stock et se remplir les poches…

Le ridicule de cette situation n’apparaît vraiment à personne, car malgré des stocks stratégiques de carburant estimés à deux mois (sans compter ceux bien gardés des militaires), une pénurie de carburants est quasi impossible en France.

En ce moment, il n’y a pas de supposée pénurie d’essence en France, mais la prochaine fois que ça arrivera, la même histoire se répétera.

Les premiers informés se précipiteront à la station du coin pour remplir leur réservoir. Les autres compteront sur Internet pour qu’un site Web leur affiche une carte des stations ayant encore du stock.

Par exemple, le site Zagaz met à jour une carte de France actualisée en temps réel qui recense les stations en rupture de stock selon le type de carburant.

 Sur ce même site, des applications pour téléphones portables sont également à télécharger.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :