Utilisation de la fonction Excel ESTTEXTE(), texte ou pas ?

logo-excel

Dans Excel, on peut avoir besoin de déterminer si une cellule particulière contient ou pas du texte.

Cela peut être utile dans certaines situations. Par exemple, on va tester une cellule avec la fonction SI : si la valeur de la cellule contient du texte on effectue un traitement en particulier (une RechercheV par exemple), sinon on lance un autre traitement ; un calcul avec les données numériques des cellules.

Deux fonctions Excel pour remplacer un texte par un autre

substitue

Sur un tableau Excel, dans certaines situations, on a besoin de remplacer une partie d’un texte par un autre texte.

Par exemple, vous avez importé des données qui contiennent le caractère *, et vous avez besoin de remplacer ce caractère * par un autre caractère.

Vous pouvez bien entendu utiliser l’outil de remplacement d’Excel (Menu Edition / Remplacer…) pour effectuer la modification.

Les nombres maltraités par Excel

logo-excel

Lorsque l’on importe des données dans Excel, depuis un site Internet, depuis un logiciel de comptabilité, un ERP, un système informatique exotique…, un Macintosh, un logiciel sous Linux (ou tout système que Microsoft n’a pas apprivoisé), il peut arriver que les nombres ainsi récupérés ne soient pas considérés en tant que tels, mais en tant que caractères ou chaînes de caractères, ce qui empêche de faire le moindre calcul avec ces nombres qui n’en sont pas pour Excel.

Excel : Faire une copie sans les cellules masquées

logo-excel

Sur Excel quand on effectue une copie de cellules, par défaut les lignes et les colonnes qui sont masquées sont prises en compte par la commande de copier-coller. Pour masquer une ligne ou une colonne, il suffit de la sélectionner puis de faire un clic droit de souris et enfin de choisir Masquer dans le menu contextuel. La manipulation fonctionne aussi avec des sélections multiples, de lignes ou de colonnes, adjacentes ou non adjacentes. Le fait de masquer une ligne ou une colonne ne supprime pas les données qu’elles contiennent.

Retrouver l’emplacement d’un document Word

word-emplacement-sauvegarde

Une fois qu’un document a été ouvert dans Word, il est difficile de savoir où il est physiquement enregistré sur votre disque dur. Si vous ne vous en souvenez plus, en cas de besoin, les deux astuces ci-dessous permettent d’un simple coup d’œil d’une part de retrouver rapidement l’emplacement de sauvegarde d’un fichier Word et d’autre part d’afficher en permanence son emplacement au niveau de la barre d’accès rapide.
Pour connaître l’emplacement où a été sauvegardé un fichier Word, à partir du menu Fichier, cliquer sur Informations, le chemin d’accès du document est alors affiché en haut de la fenêtre. Il est même possible d’ouvrir le dossier où le fichier est enregistré en faisant un double clic de souris sur le lien Ouvrir l’emplacement du fichier à droite dans le panneau des Propriétés dans la section Documents associés. Au même niveau, un clic droit de souris permet d’ouvrir le dossier en question ou de copier son chemin d’accès complet dans le presse-papier.
Pour avoir en permanence les chemins d’accès de sauvegarde des documents Word, il est possible de configurer Word pour que cette information soit toujours affichée dans la barre d’accès rapide en haut de l’écran.

Les fonctions de gestion de dates dans Excel

excel-date-1

Généralités sur les dates dans Excel

Dans Excel, les dates sont en fait des nombres appelés numéros de série. Par exemple, le numéro de série représentant le 24 février 2015 est 42 059. Pour retrouver le numéro de série d’une date, il suffit de saisir la date en question puis d’appliquer à la cellule un format « standard ». Les numéros de série sont séquentiels, autrement dit, le 25 février 2015 est représenté par 42 060 (42 059 + 1). Ce mode de représentation numérique d’Excel facilite par exemple les opérations de comparaison de dates et les calculs. Par défaut, le 1er janvier 1900 est le numéro de série 1 et le 1er janvier 2008 est le numéro de série 39 448 parce que 39 447 jours se sont écoulés depuis le 1er janvier 1900.

6 façons d’utiliser Microsoft Office sans payer

icone-office

Malgré la concurrence que lui font les applications en ligne comme Google Drive ou les logiciels libres comme LibreOffice, Microsoft Office reste le standard hors compétition des applications bureautiques que ce soit dans les entreprises ou pour les particuliers même s’il n’est utilisé qu’à une très faible partie de ses possibilités.
La suite bureautique constitue encore une part significative des revenus de Microsoft, avec des logiciels phares comme Excel, Word et PowerPoint qui sont relativement onéreux, mais qui en terme de fonctionnalités écrasent tous les autres acteurs du marché.
Sans bourse déliée, voici quelques pistes pour utiliser gratuitement et légalement Microsoft Office, sans toutefois, il ne faut pas rêver, disposer de versions complètes, mais de moutures sur lesquelles s’appliquent quelques restrictions.

Une compilation d’outils pour manipuler les fichiers PDF

pdf-verrou

La plupart d’entre nous sont des utilisateurs réguliers de documents au format PDF. Que ce soit à titre professionnel ou personnel, c’est un format de fichier largement répandu ce qui fait qu’il a été adopté, car il facilite grandement le partage de documents créés à partir de diverses applications bureautiques. Il a aussi l’énorme avantage d’être disponible sur de multiples systèmes d’exploitation rendant très aisé le partage de documents entre Windows, Mac OS, Android, iOS, etc.
Pour aller un peu plus loin que la simple lecture à l’écran ou l’impression d’un fichier PDF, je vous propose 10 trucs indispensables que les débutants en informatique mettront à profit pour exploiter au mieux ce format de fichier quasiment universel.