Les 25 arnaques en ligne les plus fréquentes

La cybercriminalité coûte 400 milliards d’euros par an dans le monde. Découvrez les 25 arnaques les plus courantes et les astuces pour ne pas vous faire piéger.

Le vendeur fantôme

Le principe

Sur les sites de petites annonces entre particuliers, des escrocs font des offres alléchantes avec des produits à des prix modiques. Vous envoyez votre chèque, il est encaissé, l’objet acheté n’arrivera jamais.

La parade

Pour limiter les risques, il faut entrer en contact direct avec le vendeur, lui parler au téléphone si possible et surtout utiliser des modes de paiement, tel PayPal, qui garantissent une traçabilité de la transaction.

Le faux antivirus

Le principe

Vous êtes en train de naviguer sur le Net quand, soudain, un pop-up s’affiche sur votre écran, expliquant que votre ordinateur contient un virus. Pour régler ce problème, le message vous propose un lien vers un antivirus contre le paiement de quelques euros. Si vous le faites, vous allez télécharger un antivirus bidon qui ne servira à rien, voire un virus qui bloquera votre ordinateur.

La parade

Fermer immédiatement ce pop-up. Les éditeurs sérieux ne recrutent pas ainsi de nouveaux clients.

illustration-fraude

La loterie bidon

Le principe

Un courriel vous annonce que vous avez gagné un iPhone dernier modèle, un voyage aux Maldives ou une forte somme d’argent. Bien sûr, on vous indique un numéro à appeler (qui sera toujours surtaxé) ou une somme à régler pour les frais de dossier. La ficelle semble énorme, mais de nombreux internautes se laissent pourtant berner.

La parade

Pour éviter cette arnaque, une règle simple : personne ne gagne jamais à une loterie à laquelle il n’a pas participé… Et quand on gagne un vrai concours, on ne verse jamais un seul centime pour récupérer son gain.

L’annonce d’emploi payante

Le principe

Sur des sites de petites annonces, des offres d’emploi très alléchantes avec salaires mirobolants sont postées. Mais pour postuler, des escrocs vous demandent de téléphoner à un numéro surtaxé ou d’envoyer vos coordonnées bancaires et votre numéro de Sécurité sociale.

La parade

Trois règles absolues : ne jamais envoyer de données personnelles par mail à un inconnu, vérifier si un numéro est surtaxé avant de rappeler et se méfier des offres ne nécessitant aucune expérience. Pôle emploi recommande, avant de répondre à une annonce, de googliser le nom de l’employeur. Aucun recruteur digne de ce nom ne fait payer des candidats avant une embauche.

Le compte Facebook piraté

Le principe

En vous connectant sur votre compte Facebook, vous découvrez de nombreux messages de vos amis se demandant pourquoi vous avez posté sur leur mur une annonce commerciale. Ce sont en général des propositions pour des objets de contrefaçon.

La parade

Votre compte a été piraté et vous devez réagir très vite en changeant votre mot de passe. Puis, dans l’onglet « Historique personnel », retirez cette publication indésirable.

La boîte mail piratée

Le principe

L’une des arnaques les plus courantes peut vous piéger en passant inaperçue pendant quelques jours.

La parade

Si vous avez un doute au sujet de votre boîte mail, allez dans l’onglet « Activité récente » de votre messagerie pour voir si votre compte a envoyé des messages alors que vous étiez censé être déconnecté. Si c’est le cas, changez immédiatement votre mot de passe. Si ce n’est plus possible et que le pirate a pris possession de votre boîte, remplissez le formulaire de récupération de compte de votre fournisseur de messagerie. Changez tous vos autres mots de passe et prévenez votre banque que vous avez été piraté, car les escrocs ont pu lire tous vos mails et avoir accès à des données confidentielles.

La pétition détournée

Le principe

Vous signez une pétition en ligne qui vous paraît anodine, mais très vite, vous vous rendez compte que l’utilisation qui en est faite va finalement à l’encontre de vos idées.

La parade

Allez sur le site de la pétition et faites une demande de retrait de votre signature. Pour prévenir ce risque, il faut vous renseigner sur l’identité du lanceur de pétition avant de signer afin de ne pas participer à des campagnes qui ne vous correspondent pas.

Les impôts remboursés

Le principe

Un mail vous informe d’un remboursement d’impôt… Mais vous devez très rapidement renvoyer vos coordonnées bancaires par mail ou cliquer sur un lien, qui est une fausse page.

La parade

Ce mail est toujours une arnaque, car le ministère des Finances a, dans la plupart des cas, vos coordonnées bancaires et ne vous les demandera jamais par mail.

La réexpédition de colis

Le principe

Un mail vous propose un travail ne demandant que quelques heures par semaine contre un joli complément de revenus. Selon l’annonce, vous devez simplement réexpédier des colis qui sont livrés chez vous. L’escroc vous envoie un contrat de travail et vous demande des documents officiels. Mais il achète les objets grâce à des cartes volées et, lorsque vous réclamez votre salaire, vous n’avez plus aucune nouvelle.

La parade

Aucune : vous avez simplement servi d’intermédiaire, et les sites escroqués vont se retourner contre vous pour obtenir réparation.

Chiens et chats : d’adorables bébés vous attendent

Le principe

Vous recevez un mail avec, en fichier joint, des photos de chiots ou de chatons, craquants. Le prix pour ces animaux est intéressant, mais le vendeur demande 2 000 euros de caution pour le transport. Vous payez et, bien sûr, le chien n’arrive jamais.

La parade

Il est toujours préférable d’acheter des animaux à des éleveurs ayant pignon sur rue ou de vous déplacer pour aller chercher votre compagnon à 4 pattes.

Le casino sans fonds

Le principe

Beaucoup de casinos en ligne arnaquent leurs clients en débitant des sommes non jouées et en ne payant jamais les gains. Comme ils sont basés à l’étranger et changent régulièrement de pays, vous n’avez aucune chance de récupérer votre argent perdu.

La parade

Pour éviter ce genre de désagrément, ne jouez que sur des sites qui disposent d’un service client ouvert 24 heures sur 24, et surtout qui ont été agréés par l’Arjel, l’Autorité de régulation des jeux en ligne.

Le piratage par rançongiciel

Le principe

Vous recevez un mail avec une pièce jointe. Vous l’ouvrez, un virus envahit votre ordinateur et un message vous demande de l’argent pour le débloquer. Vous venez d’être victime d’un rançongiciel.

La parade

Essayez de vous débrancher immédiatement du réseau, tentez de sauvegarder les dossiers qui ne sont pas encore bloqués et ne payez surtout pas la rançon. Pour s’en protéger, la seule solution est de faire des sauvegardes régulières de toutes vos données sur un disque externe et de ne jamais ouvrir une pièce jointe qui vous paraît suspecte.

Le faux mail de Yahoo!

Le principe

Un mail vous informe que votre boîte Yahoo! a été piratée et vous demande vos mots de passe pour récupérer vos données. Un hyperlien est glissé dans le mail et, si vous cliquez dessus, vous envoie sur une fausse page.

La parade

Pour éviter le risque, il convient de bien vérifier l’adresse de l’expéditeur du message et surtout que la page qui s’ouvre commence bien par « https:// » et contient un cadenas en haut à gauche

La menace terroriste

Le principe

Un courriel vous informe que vous êtes sur une liste de cibles potentielles d’organisations terroristes. Votre correspondant se fait passer pour un hacker ou un membre d’un service de renseignement et affirme qu’il peut agir pour faire sortir votre nom de cette liste, en échange d’une petite somme d’argent (en général 100 euros).

La parade

Pas de panique : ne répondez pas au mail et signalez-le sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Le chantage à l’adresse IP

Le principe

Un mail vous informe que des messages à caractère pédopornographique ou liés à une activité terroriste ont été émis à partir de l’adresse IP de votre ordinateur. On vous menace de vous dénoncer aux services concernés ou de bloquer votre machine à distance… Sauf si vous envoyez une somme d’argent sur un compte PayPal.

La parade

Là aussi, ne pas répondre et signaler au plus vite cette arnaque sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Les petites annonces de locations falsifiées

Le principe

Des escrocs volent des photos sur les sites de location et les postent pour leurrer des internautes. Ils demandent des arrhes, les encaissent, mais vous ne pourrez jamais utiliser la maison.

La parade

Avant de louer, toujours faire quelques vérifications en googlisant le nom du loueur et l’adresse de sa maison pour s’assurer que les deux coïncident. Il faut aussi appeler l’office du tourisme du lieu de vacances : la personne qui a posté l’annonce doit y être référencée.

Les faux amis Facebook

Le principe

Une inconnue, souvent charmante, veut faire partie de vos amis ou contacts sur les réseaux sociaux. Souvent parce qu’elle trouve votre photo de profil « très jolie »… Bien sûr, ces profils sont des faux, créés par des escrocs, la plupart du temps basés au Sénégal et baptisés « brouteurs ». Leur but : nouer une fausse relation amicale ou sentimentale avec vous, pour finalement vous demander de l’argent (pour payer un voyage, financer une opération ou un traitement médical pour eux ou un proche, payer des études, ou juste leur venir en aide…).

La parade

Là encore, une règle simple : ne jamais envoyer d’argent à des inconnu(e)s.

Les numéros surtaxés

Le principe

Vous recevez par mail un mot de votre banque, par exemple, vous demandant de l’appeler de toute urgence ou un message vous suggérant d’écouter très rapidement votre boîte vocale. Dans les deux cas, on vous propose d’appeler un numéro qui, à chaque fois, est surtaxé.

La parade

Si un mail ou un SMS vous indiquent d’écouter un message vocal ailleurs que sur votre propre répondeur, fuyez ! L’arnaque est garantie à 100 %. Et même si des entreprises honnêtes utilisent parfois des numéros surtaxés, elles ont l’obligation légale de préciser le prix de l’appel.

Les appels au secours

Le principe

Un de vos contacts vous informe par mail qu’il est bloqué dans un pays étranger où il s’est fait dérober tous ses papiers et son argent. Il précise parfois être injoignable et vous demande d’opérer un transfert d’argent afin de le sortir de cette mauvaise passe.

La parade

La plupart du temps, la boîte mail de votre contact a été piratée et c’est un escroc qui réclame de l’argent. N’oubliez jamais que lorsqu’on est en difficulté à l’étranger, on trouve toujours un téléphone pour alerter sa famille ou ses amis. Personne n’envoie de mail dans ce genre de situation.

Les pièges des sites de charme

Le principe

Multiplication des pop-up, pages ouvertes restant dans le cache de votre machine, numéros surtaxés, les sites érotiques peuvent également être infestés de virus qui se chargent lorsque l’on clique sur un lien proposant des vidéos gratuites. Certains peuvent vous réclamer un numéro de carte bancaire pour prouver que vous êtes majeur. Les petites sommes qu’ils débitent peuvent passer inaperçues.

La parade

Dans tous les cas, il est formellement déconseillé de donner des informations bancaires sur ces sites. Surtout, ne cliquez jamais sur les liens qui s’affichent dans les pop-up… Et limitez votre surf aux géants du secteur qui ont pignon sur rue.

Les pièges des sites de rencontre

Le principe

Sur ces sites, comme dans la vraie vie, des escrocs peuvent se cacher derrière un sourire avenant. Et même sur des plateformes réputées pour leur sérieux, comme Meetic, on peut tomber sur des malfaisants.

La parade

La règle de base est de ne jamais fournir de données personnelles (adresse précise, numéro de téléphone, coordonnées bancaires…) avant la première rencontre qui, de préférence, doit avoir lieu dans un endroit public, et plutôt dans la journée.

Le crédit providentiel

Le principe

Par mail, mais aussi sur des forums, de « généreux internautes » proposent des crédits entre particuliers. Et, bien entendu, ils demandent une avance de quelques centaines d’euros pour débloquer ces sommes qui bien sûr n’arrivent jamais.

La parade

Même si certains, en proie à de graves difficultés financières, peuvent se faire prendre, le bon sens doit être en éveil : on ne doit jamais verser un seul centime pour obtenir un prêt ! Et ne pas oublier que personne ne prête gratuitement de l’argent à quelqu’un qu’il ne connaît pas.

La commande acceptée

Le principe

Un site vous affirme par mail que la commande que vous avez passée a été acceptée… alors que vous n’avez rien commandé du tout. Le montant de votre achat, assez important, est précisé dans le corps du mail, on vous affirme que la somme va être débitée. Pour annuler la commande, on vous propose d’appeler un numéro de téléphone, qui bien sûr est surtaxé.

La parade

Ne paniquez pas, vérifiez votre compte en banque. Et rappelez-vous qu’aucun site marchand n’utilise de numéros surtaxés pour ses livraisons.

Le chantage à la sextape

Le principe

Sur les sites de rencontre, ou sur les réseaux sociaux, des escrocs, après des jours de mise en confiance, proposent à leurs interlocuteurs de se montrer nus sur des photos ou via des webcams. Puis ils exercent un chantage en menaçant d’envoyer les images compromettantes aux proches de leurs victimes si ces dernières ne leur versent pas une somme d’argent.

La parade

N’envoyez jamais des photos dénudées à des inconnus. En cas de chantage, n’hésitez pas à porter plainte.

Le colis inattendu

Le principe

Vous recevez un texto ou un mail vous précisant que vous avez reçu un colis et qu’il est disponible dans un relais colis. Pour le récupérer, on vous précise que vous devez d’abord appeler un numéro de téléphone. Sauf que vous n’aviez rien commandé.

La parade

Pour éviter d’appeler ce numéro surtaxé, il faut simplement vérifier plusieurs points : le marchand doit être clairement identifié dans le message, le numéro du colis doit correspondre au numéro de confirmation d’une commande que vous avez passée, et l’adresse du point relais doit être spécifiée.

Publicités