Facebook est un terrain de chasse très prisé des arnaqueurs de tout crin. Il faut dire que le public qui fréquente le réseau social le plus populaire du monde n’est pas très averti des risques encourus et constitue un gibier de tout premier choix.

illustration-facebook

Bitdefender, l’éditeur bien connu de solutions de sécurité, vient de publier un livre blanc rédigé en français, à télécharger au format PDF qui fait le point sur les risques et les menaces qui circulent sur Facebook.

Le document très pédagogique d’une trentaine de pages explique aussi quelles précautions prendre pour éviter de se faire pigeonner comme un vulgaire gogo.

Au sommaire du livre blanc intitulé  : Les amis, les ennemis et Facebook : La nouvelle lutte contre les escrocs

  • Vol de données
  • Dissémination de malwares via Facebook
  • Détournement de contenus
  • Détournement du bouton J’aime
  • Détournement des tags photos
  • Fausses notifications
  • Détournement d’évènements
  • Arnaques au copier/coller
  • Fausse page de connexion
  • Détournement de session
  • Cheval de Troie
  • Les règles à suivre pour se protéger : mot de passe complexe, cookie, connexions cryptées, notifications de connexions, permission à appliquer pour verrouiller son compte

Bigre, ça fait froid dans le dos…

Les pièges sont variés et nombreux, l’imagination des aigrefins sans limite à la hauteur de la naïveté des utilisateurs de Facebook…

Le texte est compréhensible par tous, sans jargon technique, son objectif est de sensibiliser les utilisateurs de Facebook sur les dangers inhérents à ce réseau.

Les nouvelles fonctionnalités déployées par Facebook ces semaines dernières risquent en plus d’aggraver la situation : Smart Lists, abonnements, timeline, widgets… sont autant de failles de sécurité.

A la lecture de ce livre blanc, le constat est quand même assez effrayant : Facebook c’est un risque permanent qui menace vie privée, données, identité, réputation… Un véritable fléau numérique !

Source : Livre blanc – Les amis, les ennemis et Facebook : La nouvelle lutte contre les escrocs

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland