Quand sur un tableau Excel on appuie sur la touche Entrée du clavier (ou la touche Enter sur un clavier avec un marquage anglais), soit on passe à la cellule se trouvant en dessous de celle qui est sélectionnée, soit si on est à l’intérieur d’une cellule en mode saisie (caractères, formule…), on valide les caractères en cours de saisie pour passer ensuite à la cellule du dessous. Dans aucun cas la touche Entrée ne permet de sauter une ligne à l’intérieur d’une cellule pour mettre en forme sur plusieurs lignes du texte en passant à la ligne entre les différents éléments de la cellule.
Il existe deux façons de procéder dans une cellule Excel pour saisir plusieurs lignes de texte dans une cellule, à placer les unes en dessous des autres, en leur appliquant si nécessaire une mise en forme différente (couleur, police…) comme le montre la copie d’écran ci-dessous.

excel-saut-ligne

  • La première méthode consiste à appuyer sur les combinaisons de touches Alt + Entrée du clavier lorsque vous voulez sauter une ligne dans une cellule quelconque. Le curseur de saisie passe alors automatiquement sur la ligne suivante pour continuer à taper du texte sur une autre ligne. Il est bien entendu possible de passer à la ligne plusieurs fois au sein d’une même cellule sur un tableau Excel en répétant le raccourci clavier Alt + Entrée.
  • La seconde méthode permet de renvoyer automatiquement le texte à la ligne lorsque vous atteignez les limites de la cellule. Pour cela, faire un clic droit sur la cellule et choisir Format de cellule. Dans l’onglet Alignement, cocher l’option Renvoyer à la ligne automatiquement qui se trouve dans la zone Contrôle du texte de la boîte de dialogue. Confirmer les modifications en cliquant sur OK ; le texte de la cellule est alors ajusté automatiquement en fonction de la largeur de cette dernière et placé sur autant de lignes que nécessaire au remplissage.

Ces manipulations fonctionnent avec toutes les versions récentes d’Excel.

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland