On ne saura sans doute jamais qui est le petit génie qui a décidé de faire disparaitre la barre noire des menus qui était affichée en haut des services et des applications proposés par Google. Elle a été remplacée par le menu Applications très discrètement présent, en haut à droite, sur les pages des applications Google et qui donne accès aux différents services proposés par la multinationale du Web.
Alors qu’auparavant un simple clic de souris suffisait à accéder à un service particulier (la recherche Web, la recherche d’images, Google Maps, YouTube, la page Actualités et la messagerie Gmail, il en faut maintenant deux. Il n’est pas certain que ce soit un grand progrès qui simplifie la vie des utilisateurs, mais malheureusement, Google est le maître du jeu et aucune option ne permet d’afficher cette barre de menus passée par pertes et profits.
Pourtant, en saisissant les 6 caractères « ?noj=1″ ou « ?noj=0″ à la suite de l’URL principale de Google, on a la bonne surprise de ressusciter la barre noire des menus qu’on croyait enfouie à tout jamais dans le cimetière informatique de Google. Cela donne au choix :

https://www.google.com/?noj=1
https://www.google.com/?noj=0

À saisir dans la barre d’adresses de votre navigateur (cela fonctionne avec Chrome, Firefox, Internet Explorer…).
L’interface n’est pas modifiée de façon permanente et il y a fort à parier que cette astuce ne fonctionnera pas très longtemps.

google-barre-noire-menu

Ce paramètre remet aussi en service l’ancienne version des suggestions Google en lieu et place de Google Instant pour les suggestions de recherches.
Comme il faudra tôt ou tard accepter la disparition définitive de la barre noire des menus, même si Google n’a pas prévu d’option pour personnaliser le nouveau menu Applications, il est facile de le faire à l’aide de l’extension App Launcher Customizer.
Sinon l’extension Proper MenuBar on remet en service de façon définitive une barre de menus personnalisable au-dessus des pages des applications Google.

Via : Google Operating System

Boutons de partage :
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Article rédigé par Eric Weyland