3615 Google, le retour du Minitel

Non, le Minitel n'est pas mort ! Les nostalgiques de la vache à lait de France Telecom, et il en reste..., pourront encore utiliser ce super terminal pour accéder à Google via une interface très réussie.

Il leur suffit de taper 3615 Google dans la barre de recherche de leur navigateur Web pour accéder au moteur de recherche de Google via une interface qui imite à la perfection celle de son ancêtre (ou qui se revendique comme tel).

Les plus aimables des observateurs aiment à penser que le Minitel a préparé les esprits à l'émergence d'Internet.

Le Minitel, peu de monde le sait est un acronyme qui signifie Médium interactif par numérisation d'information téléphonique. Seul un ingénieur surdiplômé et surpayé des PTT (le France Telecom de cette époque) a pu inventé un terme aussi ridicule et pompeux.

Le site 3615 Google est complètement opérationnel, il s'agit en fait d'un portail qui renvoie vers des résultats de recherche Google.

Le champ de recherche Code permet d'effectuer une recherche sur Google.

3615-google-minitel

Inutile de surveiller votre consommation téléphonique comme le lait sur le feu... Ce site est complètement gratuit. La facturation ne se fait pas à la durée comme au bon vieux temps.

Il s'agit juste d'un pied de nez pour se moquer de France Telecom qui n'a jamais envisagé que le Minitel allait se faire balayer par Internet en deux temps trois mouvements.

Il faut dire que cette entreprise est peuplée d'un personnel étatique plutôt rétrograde qui s'accroche vaille que vaille à ses privilèges et à ses rentes de situation plutôt qu'à prendre le train de l'avenir. Comme l'empire soviétique, cette entreprise ne survivra pas bien longtemps à la marche du progrès.

Malheureusement, l'accès au 3615 Google a été coupé. Tout comme le Minitel il a pris sa retraite après quelques années d'existence.

Malgré ses défauts et son interface texte hideuse, il existait de nombreux services très populaires sur le Minitel : annuaire téléphonique via le 3611 (avec les trois premières minutes gratuites), les sites de rencontres et de messageries roses accessibles par le 3615 qui ont fait la fortune du fondateur de Free, les réservations de billets SNCF...

La mémoire du Minitel est archivée sur le site Minitel.org qui se présente comme la mémoire du minitel et des réseaux X.25.

Le site Web américain Minitel Reasearch Lab renferme également de nombreuses archives.

Le Minitel a été lancé en 1982 puis a définitivement été abandonné le 30 juin 2012.

Pour éviter de prendre en charge le recyclage des Minitels encore en activité, France Telecom a généreusement décidé d'en faire cadeau aux derniers utilisateurs de l'engin. On en trouve encore en vente dans de nombreuses brocantes.

Publicités

Author: Ballajack

Share This Post On
3 Partages
Tweetez
Partagez2
+1
Partagez1